Actualités du tourisme et du voyage en France

Actualités du tourisme

Les statistiques parlent de la France comme première destination touristique depuis plus de 20 ans. Malgré cela, le tourisme français rapporte moins d’argent comparé à celui des USA et de l’Espagne. C’est en 2015 que chaque touriste représente une hausse de ses dépenses. L’Etat déploie des efforts pour améliorer la politique touristique française.

L’année 2015 : record mondial

En 2015, le record précédent semble être battu car plus de 85 millions de touristes sont attendus dans l’Hexagone, contre 83 millions l’année dernière et un peu moins les années précédentes. Particulièrement, les plages françaises sont abondées, et le nombre de touristes en hausse, marquant  une augmentation des chiffres de l’ordre de 4 à 4,5% depuis Janvier 2015. La France continue à garder  sa force d’attraction  traditionnelle basée sur la gastronomie où 1/3 des touristes étrangers apprécient. Il y a aussi l’hôtellerie en pleine nature qui gagne 9% et les parcs où les attractions ont augmenté de 10% au même titre que les croisières fluviales.

L’année 2015 bat effectivement le record mondial. Mais certains secteurs professionnels en souffrent.  L’accroissement de 25%  des touristes qui préfèrent l’Airbnb, par rapport à l’année 2014, inquiètent  les palaces.  Cette plateforme de location entre particuliers est jugée déloyale. Le taux d’occupation des hôtels est remarquablement en baisse, notamment à Paris. L’Airbnb concurrence même les appartements de luxe en étant assorti de service comme femme de chambre, chauffeurs particuliers et cuisiniers. Certains professionnels sont inquiétés.  Une perte de clientèle de l’ordre de 10% est envisagée.

Actualités politiques touristiques

Le gouvernement français compte faire mieux par rapport à l’année précédente et réaliser plus de 150 milliards d’euros dans le secteur touristique qui ont représenté 7% du PIB et ont engendré plus de 2 millions d’emplois. Les arrivées des voyageurs par vols ont marqué une hausse non négligeable de l’ordre de  20 à 26% en provenance d’Asie du Sud, de l’Inde et du Moyen-Orient.  Il a été analysé que ces promotions 2015 sont dues au chutes de l’euro, sinon dues aux perturbations  sociales dans d’autres destinations autres que la France.

La France ne se limite pas à profiter telle circonstance sachant que le tourisme lui rapporte un excédent supérieur à 12 milliards d’euros au solde commercial. Elle tend à améliorer les pôles d’excellence à savoir la gastronomie et l’œnologie, l’écotourisme, les sports notamment en montagne, l’artisanat et le luxe qui fait de la France une célébrité, le tourisme nocturne et urbain. Les actualités politiques touristiques amplifient la réputation, y compris la promotion de l’e-tourisme et le développement  des vacances pour tous. Les professionnels sont sensibilisés pour des offres touristiques de qualité et diversifiées et  pour améliorer davantage les accueils.